Blackkross Bad Ass Review

blackkross-bad-ass-review-longboard-badass

bad-ass-avis-test-blackkross-badass-review-le-boulon-single-kick-longboardQu’est-ce y est bad ass aujourd’hui ? Les tatouages de marin, la moto, le rock’n’roll et Danny Trejo. Chez Blackkross, ils ont décidés que leur prochain skateboard le serait aussi, et ça donne une planche à la fois costaud et énervée, un petit bâton de dynamite destiné à slasher le bitume. Voici la review de la Blackkross Bad Ass !

What is badass nowadays ? Fishermen tattoos, motorbike, rock’n’roll music and Danny Trejo. At Blackkross, they decided their next longboard would be badass too, and they produced a board which is burly and angry, a dynamite stick made to shred the tarmac like no other.

boarder-cross-longboard-paris-2014-skateboard-riderz-le-boulon (6)

Dès le début, je m’entends bien avec cette Bad Ass. Je lui fais traverser la France pour aller au boardercross de Menilmontant et l’alchimie prends tout de suite ! Les formes de la belle semblent parfaitement adaptées aux modules, aux freinages et à la grosse pente qu’il faut dompter pour cette journée. Je passe le kicker sans graber grâce au gros kicktail bien relevé, je slide avec des appuis solides grâce au concave bien radical et je trajecte à ma guise entre les chicanes grâce à l’empattement bien nerveux. C’est validé direct ! La badass semble née pour le boardercross ! A mon avis, ce mélange de street et de freeride, de slide technique et de vitesse lui convient à merveille.

As soon as I start riding it, I feel good with this Badass. I cross the country to go and ride the Paris Boardercross event and it instantly takes off. The curves of the deck seems designed purposely for this kind of obstacles, slides and steep street we encounter this day. The kicktail helps me on the kicker, my slides are solids thanks to the deep concave and the medium wheelbase makes for a lively ride between the barriers. Love at first ride ! This mix of street, freeride, technical downhill and speed suits the Badass perfectly !

boarder-cross-longboard-paris-2014-skateboard-riderz-le-boulon (7)

Chez Blackkross, ils skatent forts, mais y’en a aussi qui réfléchissent ! Ils ont donné à leur Bad Ass les caractéristiques idéales pour en faire cet hybride entre la planche à tricks et la grosse planche de freeride. La forme déjà est bien séduisante. Elle semble taillée directement dans le gras d’un érable par les mains calleuses et poussiéreuses d’un artisan passionné, qui fait lui-même ses tatouages et qui skate avec plus d’énergie que toi et moi réunis ! Sur la version que j’ai, on sent la solidité de la planche faite pour prendre des coups. La planche est à la fois épaisse, j’ai la version 8 plys, mais légère et surtout parfaitement rigide ! Pas de flex, pas de torsion, vous pouvez y aller et lui infliger tous les affronts. De plus, si ses formes sont d’une complexité rarement vue sur les longboards actuels, vous y serez également confortablement installés, chose rare aujourd’hui il semble parfois falloir faire un choix ! Les deux gros passages de roues relevées forment d’excellentes pockets pour verrouiller les semelles usées de vos Vans et vous trouverez un creux chaud et accueillant si vous reculez votre pied arrière vers le tail !

The Blackkross team skate fast, but some of them are also actually thinking ! They gave their board the ideal specs to create an hybrid between the street popsicle and the pure freeride board. First thing, the shape is lovely. It seems cut out straight of the biggest maple tree by the rough hands of a dedicated craftsman, who draws his own tattoos and skate with more power than you and me ! On the version that I own, you can feel how strong and build to trash the deck is. The board is thick with 8 plys of wood, very stiff but stay relatively light at the same time. No flex, no torsion, you can skate it like you stole it because it’s build to last. It’s concave and flared wheel wells, along with the steep tail will perform as the perfect cradle for your used Vans soles to lay on. Believe me, it’s not everyday that you come across such complex 3D concave that actually feels good in longboarding nowadays.

bad-ass-wheel-wells-nose-blackkross-longboard-micro-monster-hawgs-wheels-bear-grizzly-trucks-review

Ce tail – merveilleuse invention, est destiné à vous ouvrir les portes de la troisième dimension. Celle des airs. La découpe bien oldschool de la board laisse beaucoup de bois derrière pour claquer des ollies en toute confiance et vous prendre pour Keith Hufnagel quand vous cruisez en ville ! La board a du Pop, le bois est bien sec, et l’épaisseur la rend suffisamment solide pour endurer un million d’essais sans fléchir sous les pieds. Attention cependant, j’ai remarqué un truc important : le perçage que vous choisissez pour le truck arrière fait toute la différence ! En trucks inversés, je conseille d’utiliser le perçage le plus loin du tail, car l’angle ainsi donné permet de décoller beaucoup plus facilement qu’avec l’empattement le plus long. Avec des trucks à géométrie classique en revanche, j’utilise le perçage plus proche du tail car l’axe de ces derniers est toujours situé de façon à allonger le wheelbase.

This tail is the perfect feature to open the doors of the third dimension : the one of the air ! With an old-school outline, it lets you a lot of space to pop off the ground and pretend you’re Keith Hufnagel cruising in town ! The board has pop, the wood is dry and stiff, and thick enough to endure a million try without showing any weak spot. During my test, I came across something worth mentioning : depending on the trucks you are using, the mounting holes are to be chosen carefully. I had the best results with RKP trucks set-up on the inside holes : they give the best angle with the ground for your ollies to really take off. On the other hand, with classic RKP trucks, you will want to use the holes the closest to the tail, since the axles on those trucks always give you longer wheelbase.

kicktail-longboard-single-kick-badass-tail-skate-avis-ollie

 

La déco défonce. Que ce soit dis haut et fort. Le mélange du bois brut, très cru mais incroyablement cool, avec cette déco façon tatouage de triton sauvage et ces inscriptions gravées au canif…C’est primitif et bestial et ça fait du bien par où ça passe ! Quant à la ligne de la planche, son petit côté façonnée à la hache vous fait faire un flashback mental dans les années 80 et c’est pas pour me déplaire ! Évidement, ça change du côté assez technique et léché de ce que nous sort Blackkross d’habitude. Et ça aussi c’est très bien, car ça reflète les multiples facettes du longboard et du skateboard actuel !

The graphics rocks. You can quote me on that. The blend of red wood, raw but cool, with this drawing of triton skeletons and those knife carved writings are both primitive and beastly and that’s exactly what we need while using this skateboard. Speaking of the board outline, it tends to look like it was directly cut with an axe, and it makes you instantly flashback straight to the eighties ! Of course, it’s pretty different from the techy and shiny longboards Blackkross usually come up with, but that’s a nice thing too : it shows the many faces of skateboarding this days.

badass-longboard-skateboard-graphic-blackkross-review

Cette board m’a été fournie par Blackkross montée avec un de leur pack freeride dont ils ont le secret. C’est-à-dire, un pack trucks-roues-roulements-pads-visserie sur mesure et économique ! Jetez-y un œil, y’a toutes les bonnes marques et ça coûte moins cher qu’en achetant les pièces séparément. Pour aller avec la Badass, j’ai donc choisi un combo Eddie Barclay, chic et choc à base de Bear Grizzly model 5.01 et de roues Hawgs Micro Monster 63 mm – 80a. Les trucks Bear, des classiques, viennent récemment d’évoluer dans leur cinquième version.
D’après le fabricant, l’embase est devenue plus légère et l’axe plus solide. Je n’ai pas comparé avec les anciens, mais sur le terrain, ils résistent bien aux conneries que je leur ai fait subir et ne sont pas tordus ! Pour le reste, les bushings d’origine sont bien souples et ça leur donne un côté très surf marié à la Badass pilotée sur le tail : c’est un vrai plaisir de faire des carve ultra serrés, façon snap dans la pente. Et il marchent bien en slappy aussi !

This board have been mounted with what Blackkross call their Freeride Pack. That’s to say a pack including trucks, wheels, bearings and spacers, risers and hardware. Check it out : they have all the good products and it’s cheaper than buying every accessory on its own. To match this Badass, I went with a white-on-white combo, with Bear Grizzly Model 5.01 Trucks and Micro Monster Hawgs 63mm – 80a wheels. The Bear Trucks, who are now classics, have evolved in their 5th generation. The guys at Bear says they have a managed to produce a lighter baseplate and a stronger axle. Honestly, i haven’t compared, but I have yet to bend them even after I did a lot of tricks with them. Their stock bushings are pretty soft, which gave them a surfy feel, especially when used with a kicktail board. It’s a real pleasure of doing such tight carves, like downhill snaps. And yes, they work for slappy grinds too !

bear-grizzly-trucks-model-5.01-white-hawgs-micro-monsters-63mm-80a-wheels-blackross-freeride-pack

Les roulettes sont performantes, elles ont vraiment une bonne accélération mais restent confortables malgré le petit diamètre. Leur profil à lèvre les rends vraiment accrocheuse au début, puis elles se détendent un peu avec l’usure et deviennent plus facile à lancer en glisse, mais toujours contrôlables. Attention, ce ne sont pas des purs roues de freeride. Il faudra leur mettre de bonnes sessions dans la couenne pour qu’elles deviennent vraiment glissantes. On a donc une roue parfaite pour la ville et le cruising agressif et qui peut vous autoriser des appuis sérieux si vous rencontrez une descente en allant chercher les bières. J’ai été surpris par la qualité de ces roues : je n’en attendais pas autant d’une roue avec un aussi petit diamètre, mais j’ai été comblé et je la recommande pour tous les setups de ce type mélangeant balades, slides occasionnels et appuis francs. Évidement, son profil fait qu’elle reste légère et maniable pour les tricks. En somme, une roue sans concession parfaitement couplée avec la Badass !

The wheels are pretty surprising. In a good way. They have a very fast acceleration but stay comfy, even with their small diameter. The sharp lip profil make them really grippy during their first life. Then, they become a bit easier to drift with, but still higly predictable. Keep in mind that they aren’t pure freeride wheels and that you will have to kill a descent amount of urethane to make them really sliddy. In my opinion, it’s a wheel dedicated for cruising and street shreding, and that will give you the oportunity to grip every corner you will encounter while skating to the store. I’ve been astonished by Hawgs Micro Monster qualities : I wasn’t expecting as much from such a small wheels, and I’m advising them for the kind of setup where you want to switch between laidback cruising, occasional slides and feeling confident in these street curves. Of course, I have to mention they are tricks friendly thanks to their light weight. They make no compromise, and so does the Badass!

Pour finir cette review, j’aimerai dire une chose très simple : la Blackkross Badass est une planche très marrante. Elle a des influences à la fois urbaines et freeride. Son shape vous permettra de rider n’importe quel spot de la façon dont vous l’entendez. Elle s’adresse à celui qui veut devenir un skater polyvalent, capable de s’amuser sur tous les terrains, du trottoir à la route pentue, et qui cherche le bon jouet pour ça. Et je pense que la Badass est le jouet parfait pour ça ! Après tout, on n’a jamais vu Machete tuer les méchants avec un couteau à beurre !

To conclude this review, I would like to write something that speak for itself : the Blackkross Badass is a fun skateboard. It mixes perfectly the urban and freeride feel. Its designs will allow you to ride all the spots you want exactly the way you want. If you want to become that badass skateboarder ready to shred a variety of terrain going from hills to sidewalk, you should begin by getting the right tool for the job. And I think the Badass is one hell of a tool. You have never seen Machete slashing the bad guys with a butter knife !

Blackkross Bad Ass review et avis :

– le tail est un poil raide
+ …mais il POP !
+ un shape à tout faire
+ fonctionnel et confortable
+ prix raisonnable

- the tail is a bit too steep
+…but it got the POP !
+ a do-it-all shape
+ functionnal and comfy
+ relatively low price

 


« »